Téléphone et Internet dans les PME, l'enquête de l'IFOP révèle le malaise des chefs d'entreprises.

KERTEL, l'opérateur téléphonique spécialisé dans les services de télécommunications pour les entreprises, a demandé à l'IFOP de réaliser une enquête auprès de 300 patrons de PME sur leur installation téléphonie et Internet. Problème d'adaptation aux besoins réels, sécurité ignorée, pannes et coupures fréquentes, contrats ou factures illisibles, rapports compliqués avec leur opérateur, télétravail... L'enquête de l'IFOP est large et les résultats démontrent que " le téléphone pleure " dans les PME françaises ! 

On commence par un paradoxe ! Plus de 90% des patrons interrogés affirment qu'un " service téléphone et Internet de qualité contribue à la performance globale de leur entreprise "... Pourtant, près de la moitié d'entre eux (40%) avouent ne pas être certains que " leur installation soit complètement adaptée aux besoins " de leur entreprise ! 

Côté désagréments, on découvre que 72% des chefs d'entreprises affirment " avoir connu une panne ou une coupure dans les 24 derniers mois "... Rupture du service, perte d'appels entrants, baisse de productivité, galère pour être dépanné au plus vite... Des situations qui leur rappelle à quel point le téléphone et Internet sont au coeur de leur activité et que chaque défaillance peut virer à la catastrophe.

L'autre information importante révélée par l'enquête de l'IFOP, c'est que 81% des chefs d'entreprise ont " le sentiment d'être un client parmi d'autres chez leur opérateur ". D'ailleurs, 52% d'entre eux affirment " ne pas avoir d'interlocuteur dédié " quand ils ont besoin de se rapprocher de leur fournisseur de services. 

Plus grave encore, quand on leur demande s'ils savent combien ils payent en téléphonie et Internet, ils ne sont que 30% à répondre par l'affirmative. 70% des chefs d'entreprises reconnaissent en effet qu'ils ne savent pas ce qu'ils payent réellement ! 

 

Téléchargez notre livre blanc

 

New Call-to-action
commentaires
0