PABX, IPBX, et CENTREX : Le standard téléphonique évolue et vous ?

Par le passé, les entreprises choisissaient leur solution téléphonique essentiellement en fonction des coûts. L’ère actuelle de la digitalisation chamboule la manière de travailler et de communiquer. Il est plus que jamais important de faire le bon choix entre les différents systèmes téléphoniques qui s’offrent à vous : le dispositif traditionnel qu’est le standard PABX, le standard IPBX - version en VOIP du PABX - et la solution CENTREX qui permet de s’affranchir du standard téléphonique en le dé-matérialisant.

QU’EST-CE QU’UN STANDARD TELEPHONIQUE ?

Depuis l’invention du téléphone par Bell en 1876 jusqu’au milieu du XXème siècle, ce furent des standards manuels qui mettaient en liaison l’émetteur d’un appel à son destinataire. Ce métier, assurée par des équipes d’opérateurs ou d’opératrices, consistait à répondre aux appels entrants, trouver l’interlocuteur désiré, puis router l’appel, en branchant le câble à la bonne ligne téléphonique.

 Au niveau des entreprises, au départ, seules les plus grandes sociétés de l’époque intègrent leur propre standard manuel « humain ». Ce n’est qu’à partir des années 60 que le standard se démocratise avec l’arrivée du PABX, le premier standard téléphonique automatisé. Pour des raisons économiques évidentes, les opératrices disparaissent rapidement au profit de ces machines qui relient les lignes internes et externes, et progressivement intègrent toutes les fonctions actuelles d’un standard téléphonique :

-       Gestion de l’accueil téléphonique avec le prédécroché (« Bienvenue chez ABCD, merci de patienter un collaborateur va prendre votre appel … ») et les serveurs vocaux interactifs dits SVI (taper 1, taper 2 …)

-       Répondeur téléphonique

-       Transfert et renvoi d’appels

-       Sonnerie générale et groupes d’appels

-       Restrictions d’appel depuis les lignes internes (ex : blocage international ou n° spéciaux)

-       Suivi statistique détaillé des communications

PABX ou IPBX ?

Le système PABX, de son nom Private Automatic Branch eXchange, fonctionne en analogique avec un raccordement à une ligne Réseau Numérique à Intégration de Services (RNIS), plus connu sous le nom de Numéris qui est la marque commerciale de France Télécom puis Orange pour cette offre.

Cette technologie est destinée à disparaître car l’autorité de régulation (ARCEP) a décidé de remplacer l’analogique par l’IP. Ainsi, à l’horizon 2020, les PABX ne seront plus fonctionnels à moins d’être reliés au réseau Internet.

 Le système IPBX, Internet Protocol Branch eXchange, utilise le principe de VOIP traduit par Voice Over Internet Protocol qui permet de transporter la voix par le biais du réseau Internet. Le principe de la VOIP est de transformer les conversations vocales en données numériques. Ces dernières, vont être découpées en paquets, afin de faciliter une transmission rapide à l’interlocuteur. Une fois reçues, les données vont être reconstituées en voix auprès du destinataire. L’IPBX est la première génération de standard à utiliser la VOIP.

 Du point de vue utilisateur, il n’y a pas de différence notable entre le PABX et l’IPBX : la manipulation, la qualité audio ou la fiabilité sont équivalentes.

Au niveau technique, ces deux systèmes différent dans la façon d’administrer les parcs téléphoniques où le PABX se révèle plus rigide que l’IPBX ce qui a un impact sur leurs coûts respectifs.

Nouveau call-to-action Les coûts

 La rigidité et la complexité de la maintenance d’un PABX oblige le recours à une société spécialisée ce qui représente un coût supplémentaire par rapport à l’IPBX. Selon le contrat signé avec ces sociétés, toute évolution ou modification de la configuration du standard PABX (arrivée/départ de collaborateurs, ajout/suppression de lignes, accueil vocal, renvois …) pourraient aussi être facturées.

 Avec l’IPBX, une interface informatique est mise à votre disposition pour vous permettre d’être autonome et réaliser vous-même les changements nécessaires. L’intervention d’une société spécialisée n’est alors pas nécessaire, IPBX est plus économique que PABX. 

Mais la différence la plus sensible entre PABX et IPBX se fait sur la tarification des communications. En analogique, les opérateurs appliquent une facturation à la consommation ce qui se traduit souvent par un prix à la seconde ou à la minute, qui est multiplié par la durée de l’appel. En IP, la formule courante est le forfait illimité incluant les appels illimités vers les fixes et mobiles de France et parfois certaines destinations internationales (DOM, Europe, Amérique du Nord, Asie …).

 CENTREX : ET SI NOUS CHOISISSONS DE DÉMATÉRIALISER LA TÉLÉPHONIE IP ?

Le CENTREX (mot-valise composé à partir des termes central et externalisé) est un standard téléphonique hébergé et géré par l’opérateur téléphonique. Les postes téléphoniques sont directement reliés à ce standard à travers la connexion Internet des entreprises.

 Comme on l’a vu, les systèmes PABX et IPBX impliquent l’acquisition, l’entretien et le dépannage d’un standard physiquement installé dans la société.

Avec le CENTREX, plus d‘équipement dans les entreprises mais dans les infrastructures des opérateurs, résultat : un budget en moins pour l’entreprise. En moyenne, une entreprise réalise 30% d’économie sur ses factures téléphoniques avec la solution CENTREX.

A noter que ces économies sont encore plus importantes pour les entreprises en multisites car avec un PABX ou un IPBX, chaque site nécessite un standard physique ce qui multiplie les frais associés.

 Apparue depuis le début des années 2000, cette solution n'est devenue crédible auprès des entreprises que depuis le développement des accès Internet à haut débit. En effet, chaque type de communication utilise la bande passante de la connexion Internet d’où la nécessité d’avoir un débit suffisant pour assurer une bonne qualité audio. Etant donné que cela ne concerne pas uniquement les conversations téléphoniques externes comme avec l’IPBX mais aussi les communications internes et toutes les fonctions du standard (transfert, renvoi, consultation de la messagerie vocale…), le CENTREX requiert une ligne Internet avec un débit plus important par rapport à l’IPBX.

D’une part, les opérateurs spécialistes du CENTREX les mieux plus sûrs techniquement font le choix d’installer une ligne Internet 100% dédiée à la liaison avec le standard CENTREX de manière à assurer la meilleure stabilité au niveau de l’utilisation.

D’autre part, aujourd’hui, les débits atteints avec des lignes ADSL, VDSL ou SDSL et encore plus avec le déploiement rapide de la Fibre Optique sécurisent complètement l’utilisation du CENTREX ce qui explique l’accélération du développement du CENTREX dans les entreprises depuis quelques années.

 En conclusion, le PABX est en voie de disparition avec l’arrêt programmé de la téléphonique analogique à court terme, l’IPBX est le remplaçant naturel du PABX en mode IP raccordée à une ligne Internet mais impliquant toujours l’installation et la gestion d’un standard physique et le CENTREX est la solution la plus économique car elle permet de dé-matérialiser le standard mais nécessite un accès Internet dédié avec un débit adapté à l’utilisation (ce qui est de plus en plus le cas pour la majorité des entreprises). Comme ces différents systèmes, vous avez votre propre fonctionnement, à vous de choisir votre système téléphonique en fonction de vos besoins.

 Cliquez ci-dessous pour bénéficier d’un audit  gratuit de votre téléphonie d’entreprise.

New Call-to-action

commentaires
0