Changer d’operateur telecom : les precautions à prendre

Entre l’insatisfaction vis-à-vis de la qualité du service, le besoin d’une bande passante plus large ou la volonté de faire des économies, les raisons de changer d’opérateur télécom sont nombreuses et variées. Une fois le choix de votre nouvel opérateur effectué, il est essentiel d'organiser la bascule entre l'ancien et le nouveau système téléphonique de manière à assurer la continuité de vos télécommunications.

 

Comment se préparer à changer d’opérateur télécom

La recherche d’une meilleure qualité de service constitue, pour les entreprises, la principale raison pour changer d'opérateur télécom. Cependant, pour assurer un déploiement réussi, il est indispensable de penser à l’avance aux multiples phases du basculement. Votre nouvel opérateur télécom, en collaboration avec votre ancien opérateur, doit faire preuve d’organisation pour répondre à vos exigences. Pour identifier la qualité de transition d’un opérateur donné, vous pouvez prêter attention aux indices suivants :

  • Votre nouvel opérateur vous communique dès l’établissement du devis toutes les étapes entre la signature du contrat et la maintenance, en passant par la mise en service.
  • Un interlocuteur unique est dédié pour servir d’intermédiaire entre votre entreprise et l’équipe d’intervention de l’opérateur. Cette personne centralisera toutes les informations concernant les phases de déploiement de l’opération.
  • Votre nouvel opérateur proposera un audit technique de l’infrastructure existante et procédera aux préparatifs de l’installation. Cette phase sera suivie du test des accès Internet, de la vérification du câblage, du choix des équipements nécessaires, de l’identification des besoins des utilisateurs, ainsi que le contrôle de la qualité des éléments installés.
  • Les préparatifs et l’installation proprement dite sont réalisés par des personnes salariées de l’opérateur, et non par des prestataires en sous-traitance.

Pour réussir le changement d’un opérateur télécom, Kertel propose un audit gratuit de votre système de télécommunications afin d’établir un devis et un processus précis.

 

Comment assurer la continuité de votre service de télécommunications ?

Il est tout à fait possible de garantir le fonctionnement continu de vos systèmes téléphoniques, grâce à la portabilité des numéros. Votre nouvel opérateur planifiera cette bascule, afin d’éviter toute coupure de services lors du passage de l’ancien au nouvel équipement téléphonique. Pour cela, il est indispensable que l’équipe d’intervention suive les 3 étapes suivantes :

  1. Elle installe d’abord le nouveau système téléphonique sans encore modifier l’ancien. Durant cette étape seront testés les postes téléphoniques afin que l’ancien et le nouveau fonctionnent simultanément pendant le basculement.
  2. Elle vérifiera la portabilité des numéros de téléphone en faisant en sorte que les appels vers les anciens numéros de l’entreprise soient transférés vers le nouveau système téléphonique. Un deuxième test servira à vérifier le fonctionnement général du nouvel équipement : appels entrants et sortants, pré-décroché, SVI, transferts d’appels…
  3. L’équipe de l’ancien opérateur procédera au retrait de l’ancien système téléphonique.

Au terme des séries de tests, votre nouvel opérateur télécom procédera à la formation des utilisateurs en expliquant le fonctionnement du nouveau matériel et des services. Son service client sera d’ailleurs disponible à tout moment pour répondre aux interrogations de vos salariés et pour assurer un changement en douceur. En parallèle, l’équipe d’intervention technique prendra en charge la vérification du bon fonctionnement du nouveau système tout en réparant les bugs éventuels et en procédant aux paramétrages en fonction de vos besoins.

 

Pour visualiser le parcours client idéal tel que pratiqué chez Kertel, cliquez-ici et n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous, si vous avez déjà été confronté à ce type de problème par le passé.

commentaires
0